Lancement officiel du programme AFAFI-Sud. 122 milliards d'ariary ou 31 500 000 euros accordés au programme.

7 Jun 2018

Améliorer la sécurité alimentaire et la situation nutritionnelle des ménages ruraux vulnérables dans le Sud de Madagascar, renforcer leur résilience face aux effets des changements climatiques subis particulièrement par cette partie de la Grande Île sont entre autres les résultats escomptés du Programme d’Appui au Financement de l’Agriculture et aux Filières Inclusives dans le Sud et le Sud Est de Madagascar (AFAFI-Sud).

Le contexte en milieu rural dépeint en effet une persistance de la pauvreté et de la malnutrition chronique, de faibles productivités et des croissances agricoles en deçà de l’augmentation des besoins alimentaires accentuée par le changement climatique, notamment dans les régions Androy, Anosy et Atsimo Atsinanana. Ainsi, pendant la période de mise en œuvre du programme, instituée à 72 mois, 250.000 agriculteurs, éleveurs et pêcheurs issus de ces régions profiteront de ce programme. AFAFI-Sud prévoit également d’assurer l’implication active des femmes et des jeunes.

Financé par l’Union Européenne approximativement à hauteur de 116 000 000 000 Ariary (30 millions d’euros) dans le cadre du 11ème Fonds Européen de Développement (FED), et cofinancé par la Coopération Allemande pour le Développement (GIZ) pour un montant de 5 800 000 000 Ariary (1 500 000 euros), le programme AFAFI-Sud vise à contribuer aux efforts de réduction de la pauvreté des populations rurales dans le Sud et le Sud-Est de Madagascar.

La cérémonie de lancement officiel du programme AFAFI-Sud s’est tenue le 7 juin 2018 à Taolagnaro. On comptait parmi les participants les Partenaires Techniques et Financiers représentés par Son Excellence Monsieur Antonio Sánchez-Benedito Gaspar, Ambassadeur de l’Union Européenne à Madagascar et Son Excellence Monsieur Harald Gehrig, Ambassadeur d’Allemagne à Madagascar. Le Ministère des Finances et du Budget, Maître d’Ouvrage du Programme, a été représenté par Monsieur Bruno RAKOTOMAHEFA, Directeur du Bureau d’Appui à l’Ordonnateur National (BAON). Les régions concernées ont été représentées par leurs chefs de région respectifs.

A cette occasion, l’Ambassadeur de l’Union Européenne à Madagascar a tenu à émettre et à transmettre la satisfaction de sa Délégation quant au bon avancement des activités relatives au démarrage du programme et leur collaboration avec le BAON et les trois Ministères Techniques.

L’AFAFI-Sud s’appuiera sur les acquis essentiels du programme de sécurité alimentaire et de nutrition ASARA, initiée également par l’Union Européenne dans le cadre du 10ème FED dans ces mêmes régions cibles. Au cours de sa mise, on prévoit le développement des chaînes de valeur (miel, haricot, ricin et caprins) impliquant 20 000 ménages ruraux, la réhabilitation de 350 km de pistes rurales, l’augmentation de la production agricole (amélioration de l'accès aux intrants, formations, diffusions d'innovation agro-écologique, aménagements hydro-agricoles, infrastructures de stockage…), ainsi que la sensibilisation des populations aux bonnes pratiques nutritionnelles. Trois Fonds Régionaux de Développement Agricole et le développement de réseaux de microfinance seront opérationnels.