Environ 3,4 milliards ariary mobilisés par le Programme « Appui au Financement de l'Agriculture et aux Filières inclusives » - AFAFI-Nord pour les travaux de remise en état du réseau hydroagricole de la Basse Mahavavy, dans le District d'Ambilobe, Région DIANA.

25 Feb 2021

                                 Appui de l’Union européenne pour le développement de la région DIANA dans le cadre du 11ème FED

Un périmètre plus performant grâce aux travaux et une hausse de la production agricole par l’augmentation des superficies cultivables. Ils permettront d’augmenter la capacité du réseau d’irrigation d'une superficie d'environ 8 600 ha exploitée par les producteurs et 9 300 ha par l'usine sucrière.

La Cérémonie de lancement officiel des travaux de remise en état du réseau hydroagricole de la Basse Mahavavy dans le District d’Ambilobe, s’est tenue le 25 février 2021, conduite par Monsieur NTSAY Christian, Premier Ministre, Chef du gouvernement, en la présence de Monsieur Richard RANDRIAMANDRATO, Ministre de l’Economie et des Finances – Ordonnateur National du Fonds Européen de Développement à Madagascar (FED), Monsieur Fanomezantsoa Lucien RANARIVELO, Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, et Madame Baomiavotse Vahinala RAHARINIRINA, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable. L'Union européenne, quant à elle, était représentée par Son Excellence Monsieur Giovanni Di Girolamo, Ambassadeur de l’Union européenne auprès de la République de Madagascar et de l'Union des Comores. Cet événement marque le démarrage symbolique des travaux de réhabilitation du réseau hydroagricole de la basse Mahavavy, prévus par la Convention de Financement du Programme AFAFI-Nord dont l’objectif principal est de promouvoir un secteur agricole durable, inclusif et performant.

D'un montant avoisinant les 3,4 milliards de MGA, les travaux de remise en état du périmètre de la Basse Mahavavy, prévus se terminer avant la fin de cette année 2021, visent à résoudre les causes profondes des difficultés rencontrées dans la zone et à créer des conditions locales propices aux perspectives économiques et aux exploitations agricoles familiales. En effet, les travaux contribueront à la résolution de problèmes techniques majeurs du réseau principal et à l’amélioration de la disponibilité, de la gestion et du partage de l'eau. Ces axes stratégiques restent totalement en ligne avec le Plan d’Émergence de Madagascar élaboré par le Gouvernement Malagasy.

AFAFI-Nord qui vise principalement l’amélioration de la productivité agricole, est mis en œuvre dans les régions DIANA, SAVA et Analanjirofo jusqu'en 2025.

Dans la région DIANA, le programme se déploie exclusivement dans le District d'Ambilobe. Il comprend plusieurs composantes (agroforesterie, chaines de valeur, etc.) dont l’une porte sur une contribution substantielle à la remise en état du réseau hydroagricole de la Basse Mahavavy. Avec une superficie exploitable de 18 000 hectares, ce périmètre est le plus grand périmètre irrigué du pays. Il joue un rôle économique important à l'échelle locale, régionale et nationale.

Résultats des travaux lancés

Les travaux auront un impact positif sur la gestion de l'eau et des sols, notamment pour les exploitants agricoles.

5.970 paysans usagers de l’eau et 4.000 planteurs de canne bénéficieront directement de ces travaux. La remise en état du réseau hydroagricole contribuera à l’amélioration de la productivité des cultures de canne à sucre et de riz mais également :

    - D’augmenter la capacité du réseau d’irrigation avec un débit qui passera de 11 m³/s à au moins 13 m³/s ;

     - De maintenir en état de fonctionnement la surface irriguée de 8.600 hectares, dont : 6.000 ha pour la riziculture, 2.000 ha pour la Canne à sucre et 600 ha pour d’autres cultures mais aussi d’étendre les surfaces cultivables d’au moins 500 ha supplémentaires sur les parties aval ;

     - D’atténuer les conflits d’usage de l’eau entre les usagers ;

    - De sécuriser le périmètre contre les crues de la Mahavavy et l’ensablement.

La dégradation de l’environnement pose des défis majeurs sur la rentabilité de ce bassin de production, notamment à cause des volumes importants de sable charriés dans des canaux d’irrigation. Après être intervenu au travers des mesures palliatives de dessablement dans un programme antérieur, des activités préventives de conservation des sols ont été initiées en amont du bassin versant, dans le cadre du volet agroforesterie du programme AFAFI NORD-AF (fonds UE mis en œuvre et cofinancés par la GIZ) afin de contribuer à la viabilité de ces travaux.

La mise en place des instances de gestion de ce réseau hydroagricole, financé par AFAFI-Nord pour un montant total de 800 000 €, incluant l’ensemble des acteurs locaux concernés, renforce encore plus le soutien de de l'Union européenne pour le développement de la région DIANA.

Du fait que la région DIANA bénéficiera également de la réhabilitation de la RN6 reliant Ambanja et Antsiranana, la fluidité recouvrée de ce corridor routier facilitera l'acheminement des intrants d'une part, et l'écoulement des excédents agricoles, d'autre part, tant vers Ambanja que Antsiranana, voire au-delà, générant de telle sorte une redynamisation du tissu économique et de l’augmentation des revenus des ménages agricoles.

Voir les vidéos ici :

VIVA : https://www.youtube.com/watch?v=k_yxhfl0oYQ

Dreamin : https://www.youtube.com/watch?v=rvzn6uRNJCs

Kolo TV : https://www.youtube.com/watch?v=qpt5M9h3NlA